Kana et Kanji

Kana et kanji

Le système d’écriture moderne de la langue japonaise est une combinaison de deux types de caractères. On a d’une part, les caractères logographiques dénommés Kanji, qui ont été adoptés des idéogrammes chinois, et d’autre part les caractères syllabiques que l’on appelle Kana. Les caractères Kana se subdivisent en deux catégories : les hiragana, utilisés pour les mots japonais d’origine ou naturalisés, ainsi que les éléments grammaticaux ; et les katakana, qui désignent les mots étrangers, les noms, les mots empruntés à d’autres langues, les onomatopées, les noms scientifiques, et parfois pour accentuer un élément.
Presque toutes les phrases japonaises contiennent un mélange de Kanji et Kana. À cause du nombre incalculable de mélanges et de scénarios possibles de ces différents caractères, le système d’écriture japonais est considéré comme un des plus compliqués au monde.

Plusieurs milliers de caractères Kanji sont utilisés de façon régulière. Chacun a une signification intrinsèque et peut disposer de plusieurs prononciations, dont le choix dépendra du contexte. Dans le japonais moderne, les syllabaires hiragana et katakana contiennent chacun 46 caractères de base, qui peuvent être portés à 71 si l’on inclut les diacritiques. Avec une ou deux exceptions mineures, chaque différente intonation dans la langue japonaise correspond à un caractère dans chaque syllabaire. Contrairement aux caractères Kanji, ces caractères ne représentent intrinsèquement que des sons. Ainsi, ils ne prennent une signification qu’à travers le mot dans lequel ils sont employés. En réalité, les caractères hiragana et kata kana proviennent aussi des caractères chinois, mais ils ont été simplifiés et modifiés à tel point que leurs origines ne sont plus évidentes.

Dans une moindre mesure, le japonais écrit moderne utilise aussi des acronymes de l’alphabet latin, notamment des termes comme « AV. J.-C. » ou « CD ». Le japonais romanisé, appelé Romaji, est fréquemment utilisé par les étudiants étrangers au Japon qui n’ont pas encore surmonté les trois scénarios principaux, mais aussi par des locuteurs natifs à cause de l’impact de l’outil informatique.

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire