L’utilisation des pockets wifi au Japon : que faut-il retenir ?

L’accès à un réseau internet est presque une nécessité pour s’informer, communiquer et se divertir. Les moyens d’accès à une connexion internet sont multiples et varient d’un pays à un autre. Au Japon, les pockets wifi sont l’un des moyens les plus utilisés.

Ils sont bien plus avantageux que les wifi public et d’autres moyens d’accès à internet. Découvrez l’essentiel à retenir sur les pockets Wifi au Japon !

Les pockets wifi au Japon : de quoi s’agit-il ?

Le Japon est l’une des puissances numériques du monde. Elle fait partie des nombreux pays dans lesquels internet est nécessaire voire indispensable pour vivre. L’achat d’un produit, les transactions bancaires, la réservation d’un hôtel et bien d’autres activités se font pour la plupart du temps en ligne.

L’accès à la connexion internet se fait généralement grâce à des pockets wifi. Ce sont de petits boitiers munis d’une carte SIM qui se connectent à des réseaux mobiles. Ils émettent des signaux Wifi qu’on peut capter sur des appareils électroniques (smartphones, ordinateur, tablette, etc.).

Les pockets Wifi au Japon ne sont rien d’autre de petits modems de poche utilisables à tout instant. Disposer de son propre pocket permet de bénéficier d’une excellente connexion internet sécurisée.

C’est un outil qui permet de répondre au défi de la cybersécurité au Japon. Les études récentes ont démontré que plus de 42 % des internautes japonais ont déjà été victimes d’une forme de cybercriminalité. Le poids et la taille de ces appareils sont un véritable atout.

Vous pouvez facilement les glisser dans votre poche pour vos déplacements. Ils sont généralement équipés d’une batterie principale et d’une autre batterie de secours. Vous disposez d’une autonomie moyenne de 12 heures après l’avoir chargé.

Pourquoi utiliser un pocket Wifi plutôt qu’un Wifi public ?

Au Japon, les wifi publics font aussi partie des moyens répandus pour se connecter. Les cafés, les grands magasins, les aéroports et bien d’autres enseignes offrent un accès à une connexion internet gratuite. Cependant, les wifi publics ne sont pas toujours sécurisés. Leur utilisation présente des risques notamment sur le plan de la sécurité.

Les pockets Wifi sont de meilleures alternatives pour assurer la sécurité d’une connexion internet. Ils permettent de protéger ses données personnelles contre les cybercriminels. Par ailleurs, ils permettent de bénéficier d’une connexion de bonne qualité. Contrairement aux réseaux publics, les pockets wifi offrent une connexion 4G d’excellente qualité avec une vitesse très appréciable.

Ils peuvent alimenter de nombreux appareils électroniques en connexion internet simultanément. L’utilisation de tous ces appareils n’impacte pas la qualité de la connexion internet. Elle demeure toujours bonne. Vous pourrez vous déplacer avec votre pocket n’importe où et n’importe quand.

Quelles sont les meilleures offres de pockets wifi au Japon ?

Il existe de nombreuses offres de pockets wifi au Japon. Elles proposent d’intéressantes options qui permettent de se connecter facilement au réseau internet. Le Ninja Wifi est l’une des meilleures offres dans ce pays. Avec un excellent débit de la connexion internet, les données offertes sont illimitées après chaque abonnement.

En dehors du Ninja Wifi, Vivre au Japon fait partie des meilleures offres de pocket wifi. La vitesse de connexion est de 75 Mbps en téléchargement et 25 Mbps en chargement. Par ailleurs, l’interface est disponible en Japonais, en Anglais et en Français.

Il existe d’autres offres très intéressantes. Il s’agit notamment de l’Air’s, G-call, Global Advanced Communication et JAL ABC Rental Phone. Ces offres sont variées et adaptées à différents besoins de connexion internet. Les pockets Wifi sont les meilleures options pour avoir accès à internet au Japon.

Faites un choix avisé pour votre prochain séjour dans ce pays !

Katana : qu’est-ce que c’est et comment trouver le meilleur ?

Si vous êtes féru de tout ce qui touche à la culture japonaise, alors vous avez sûrement déjà entendu parler du Katana. Cette arme blanche est propre au pays du Soleil-Levant. Qu’est-ce qu’un katana et comment trouver le meilleur ?

Katana : qu’est-ce que c’est ?

Le Katana est le sabre originaire du Japon. Particulier par sa longueur excédant généralement les 60 centimètres, il est courbé et réputé extrêmement tranchant. Outre sa longueur, le Katana est aussi connu comme l’arme de prédilection des samouraïs.

Contrairement aux idées reçues, le katana ne désigne pas un seul sabre, mais une catégorie de sabres. Cette catégorie est donc composée de différentes lames japonaises. Vous avez entre autres le Shinken et le Iaïto.

Comment trouver le meilleur katana ?

Le sabre japonais regroupe bon nombre de subtilités. Sa possession est interdite, voire illégale, sauf pour motifs légitimes (sport) et son choix demande de considérer quelques critères. Certains sont cependant plus importants que d’autres.

Le tranchant

Le Katana est une arme faite pour trancher. Il est donc normal que ce critère soit important. Vous avez le choix pour la longueur du tranchant, mais aussi pour sa présence. En effet, en fonction de l’usage prévu, vous pouvez avoir besoin d’un katana non tranchant. Ce dernier est souvent réservé aux entraînements dans les clubs d’arts martiaux.

La longueur

Même si le katana fait à peu près 60 cm, il est possible d’avoir des lames plus longues. Cela dépend essentiellement de votre technique de maniement. Cependant, vous devez garder à l’esprit qu’un Katana plus long peut s’avérer plus lourd. Même s’il est manié à deux mains, il peut vous donner du mal.

Le matériau

Il s’agit de l’aspect qui conditionne la durabilité du katana. La différence majeure réside dans la teneur en carbone de l’acier utilisé. Plus celle-ci est élevée, plus le sabre est résistant. Toutefois, pour éviter l’usure, vous devez veiller à un entretien régulier en fonction de votre utilisation.

Voyage au Japon : quoi ramener comme souvenir ?

Avez-vous en vue un déplacement sur la chaleureuse terre du Japon ? Si oui, ne remplissez surtout pas vos valises. Découvrez dans cet article, les souvenirs à absolument ramener du pays du soleil levant, de la gastronomie aux objets traditionnels en passant par le style japonais.

Le style japonais

Pays de grande culture, le Japon se différencie par son style d’habillement unique et exceptionnel. On ne peut donc voyager dans le pays du soleil levant sans ramener des souvenirs de cette grande variété de style.

Un petit uniforme japonais ou un kimono ramené d’une boutique de Tokyo vous rappellera à n’en point douter des souvenirs inoubliables. Pour les dames, les yukata sont recommandés en raison de leur grande ressemblance aux robes de chambre.

Si vous voyez plus grand, un petit détour dans les grands magasins de la ville vous permettra de satisfaire les plus petites de vos envies.

Les objets traditionnels

L’autre grande attraction du Japon, c’est bel et bien ses objets traditionnels. Issus de méthode de production séculaire, ils se différencient notamment par leur grande qualité et leurs motifs originaux.

À titre indicatif, un papier peint japonais présente des courbures à la fois délicates et exceptionnelles. Ses motifs floraux sont très prisés dans la décoration d’intérieur. Vous voilà donc avec un objet précieux capable de sublimer votre résidence ou bureau.

En dehors des papiers peints, vous pouvez aussi opter pour les célèbres porte-bonheur japonais. Explorez donc les magasins et faites-vous plaisir.

Le whisky japonais

Le japonais n’est pas qu’un pays de production du saké. Grand producteur de whisky, il représente l’un des rares pays qui excellent dans la production de ce breuvage malté.

N’hésitez donc pas un seul instant à ramener du bon whisky japonais pour agrémenter vos futurs apéros.

La pâtisserie japonaise

Si vous êtes un grand amateur de pâtisserie, le Japon vous accueille avec sa grande diversité des Wagashi. Très prisés au Japon, ils représentent en effet les meilleures pâtisseries traditionnelles du pays. Pourquoi ne pas donc en profiter pour faire plaisir à vos enfants ?

Comment bien apprendre le Japonais : la méthode et les outils

Visiter le pays du Soleil levant est le rêve de tout un chacun. C’est une véritable immersion dans un pays fascinant, ses mégapoles et ses temples extraordinaires. C’est la découverte d’une culture séculaire, d’endroits magiques et un mélange de modernité et tradition. Mais, comme vous le savez, la langue japonaise n’est parlée que dans un espace géographique limité. C’est une barrière à franchir.

Pourquoi apprendre le japonais ?

Il est donc nécessaire de s’armer d’une base linguistique solide afin de pouvoir interagir avec la population locale. Parler le japonais est un atout qui vous permettra de mieux vivre votre voyage, de mieux communiquer et de vous faire des amis. La question qui se pose est donc de savoir comment apprendre le japonais de chez soi.

La première étape à franchir dans votre projet d’apprendre le japonais depuis chez soi est d’avoir de la volonté et de la motivation. C’est essentiel pour pouvoir suivre tout le processus nécessaire dans cet apprentissage. Il vous faut ensuite fixer des objectifs dans l’apprentissage de cette langue. Pour les besoins d’un voyage, ou pour comprendre une simple discussion, un niveau intermédiaire est généralement suffisant.

Assimiler les règles de base de la langue …

Avant de passer à la grammaire et au vocabulaire, la première tâche à réaliser est de vous familiariser avec les règles de base. L’apprentissage du japonais se base essentiellement sur le système d’écriture. La langue japonaise utilise 4 systèmes d’écriture qui sont :

  • Les hiraganas, un syllabaire employé dans la langue japonaise.
  • Les katakanas sont également un syllabaire destiné à rendre les mots étrangers.
  • L’alphabet latin (Romaji) est en outre utilisé dans le japonais pour la transcription des acronymes, des noms propres et les noms des compagnies.
  • Les Kanjis sont des idéogrammes chinois qui ont été adoptés par le système d’écriture du japonais.

S’entraîner à la prononciation et à la grammaire

Une fois les systèmes d’écriture assimilés, vous allez vous entraîner à prononcer les mots. Le japonais se compose de 46 sons. De nombreux sites internet proposent gratuitement des entraînements pour la prononciation des mots. Il est conseillé au début de s’entraîner à prononcer les hiraganas et les katakanas.

Une fois que les tâches de base sont terminées, vous aurez la possibilité d’attaquer la grammaire. Contrairement à d’autres langues, la grammaire du japonais est flexible. Plusieurs règles tendent à simplifier l’usage des mots.

Des outils et des livres pour apprendre le japonais chez soi

En plus des moyens qu’offre le Net, vous avez la possibilité de recourir à des options poussées pour un apprentissage professionnel. Pour cela, vous avez le choix des cours audio qui peuvent vous faciliter l’apprentissage des sons. Des sites proposent aussi des cours en musique, des textes audio et des quiz pour évaluer l’évolution de votre apprentissage.

Des fiches pratiques et des exercices réguliers sont également proposés. Si vous êtes de ceux qui préfèrent la lecture sur des supports papier, des livres pour apprendre le japonais de chez soi peuvent vous aider à débuter dans l’apprentissage de cette langue. De nombreux livres conçus par des professionnels sont proposés sur internet à des prix raisonnables. Lire et écrire en japonais, Le japonais en Manga, Premiers pas en japonais, Apprendre les Hiragana et Katakana, etc… sont autant de livres qui peuvent améliorer votre niveau.

Le but d’apprendre le japonais n’est pas seulement un moyen de mieux communiquer, car on peut voyager sans parler la langue locale. Mais, c’est un moyen d’accéder au pays profond et original, d’échanger avec les populations locales et comprendre la culture japonaise à cheval entre la modernité et la tradition.